إشكالية الدمقراطية بالجزائر

إشكالية الدمقراطية بالجزائر

Dans ce texte, l’auteur étudie les étapes du débat démocratique en Algérie à partir des événements d’octobre 1988 et de l’adoption d’une nouvelle constitution mettant un terme au régime du parti unique pour ouvrir la voie au multipartisme adopté dans d’autres régions arabes. Il revient aussi sur les impacts de cette réforme sur la scène politique algérienne avec la reconnaissance du front islamique du salut (FIS) d’abord, puis sa victoire aux élections communales de 1990 ainsi que sur son accession à la majorité parlementaire à la suite des élections législatives de 1991. Il aborde enfin le problème du rapport du religieux au politique tel qu’il s’est posé dans les consciences individuelles et collective.

L’auteur s’intéresse aussi à plusieurs problématiques suscitées par la relation de l’Islam avec la politique, notamment celle de son rôle dans la vie sociale en Algérie. Il ne manque pas d’étudier ces questions dans leur dimension historique.